Cours de navigation D3 Planche à voile  2005-2006  

 
Bienvenue au CNR
le CNR
loisir
sportif
scolaireactualites
Paul Henry
Vidéos
***
Edouard de Buyer
Texte
Bonjour à tous !


Travail n°1 : le virement de bord 

A regarder le plus souvent pour se mettre les mouvements dans la tête, un virement de Quentin Henry (Poney). Voir Vidéo.
Je le répète : en navigation, on n'appuie pas sur ses talons !
Les pieds restent en position, en appui sur la pointe et on bascule le gréement vers l'arrière au maximum !
La planche commence à lofer (se rapproche du vent).
Dès que l'on commence à sentir que l'on "perd l'équilibre" (on est presque face au vent), on positionne son pied de devant, devant le pied de mat.
Un pas de danse rapide autour du gréement, on change d'amure, on bascule son grément vers l'avant et on appuie
sur son "nouveau" pied de devant. Après on relance la planche au près en pompant.


Travail n°2 : l'empannage vent faible

Sur la vidéo d'Anne de Buyer (Nanou), deux manoeuvres à la suite, un virement suivi par un empannage.
Après le virement de bord, on relève la dérive avec le pied arrière (si vous arrivez à la relever avec le pied avant vous êtes forts...).
Pour faciliter le relevage de la dérive, il faut commencer à abattre (s'écarter du vent ) ce qui diminue la pression sur la dérive c'est plus facile !
En même temps on balance franchement le gréement du coté du vent et on se recule sur la planche. Les mains s'éloignent du mat et se rapprochent  du point d'écoute, on tient son wishbone comme un guidon de motocross....et on le balance encore plus du coté du vent ! les pieds se reculent pour faire lever l'avant de la planche (étrave) et poussent l'arrière de la planche vers l'extérieur de la courbe. Le corps se penche légèrement vers l'intérieur du virage.
On est maintenant en fausse panne (point d'écoute à l'avant).  il va falloir lâcher la main coté point d'écoute qui va reprendre le mat ou l'avant du wish, lâcher l'autre main pour reprendre le wisbone, on replace ses pieds et  on lofe de nouveau (rapprocher du vent). Voir ralenti vidéo.


Travail n°3 :Le Pomping au près

Au près, le pomping s'effectue face à la voile, les pieds relativement serrés et les mains aussi. Il faut éviter de surborder la voile avec la main arrière (d'une manière générale dans le petit temps, la main de derrière borde à peine !), autrement dit le mouvement des deux bras doit être le même comme si l'on faisait des tractions, notez que le mouvement effectué s'apparente à un cercle. Sur la vidéo de Nanou, le dynamisme du pomping fait la différence, le mouvement de la chute de la voile indique bien l'énergie transmise au gréement, elle va griller son partenaire d'entraînement qui semble un peu fatigué ! Le pomping demande une excellente condition physique, fait travailler le corps en endurance et permet de faire de la voile dans le petit temps (au lieu de rester au bord à attendre l'improbable arrivée de la brise salvatrice...). Par ailleurs, la planche fait un meilleur cap (se rapproche plus du vent).
On peut espacer les pieds ( largeur d\'épaule) pour une meilleur transmission. (commentaire de Paul Henry).
Rappel : on n'appuie pas sur ses talons !
Voir vidéo.


Travail n°4 :Le Pomping au vent arrière

Au vent arrière, le buste est face à la voile, le pied de mât est avancé complètement et la dérive relevée complètement.  Le premier pomping s'effectue babord amure, le pied avant en appui. Les mains se déplacent sur le wishbone, elles sont près du mât lorsque la voile est en "vraie panne" (position normale, mât à l'avant). Il faut les déplacer rapidement  et  balancer le mât vers l'avant et vers le coté opposé. On ramène le gréement vers soi à chaque fois. Ensuite on redéplace les mains vers le mat et  on rebalance la voile chute en avant. Sur la vidéo, Brise empanne et change d'amure, il passe tribord. La difficulté est de ne pas se laisser déséquilibrer par le gréément et de garder son cap vent arrière. Cette manoeuvre peut être utile lorsqu'il y a plus du tout de vent et permet de regagner la terre... Voir vidéo.
A samedi !

Les allures : Les différentes allures en voile


Sur la rose des allures prise sur le site de la FFVoile , le dessin nous montre les différents noms des allures d'un engin à voile.

Rappel :
Tribord amure, main droite devant.
Babord amure, main gauche devant.



Si vous avez des questions, allez sur le forum du club je vous répondrai le plus rapidement possible !


Bienvenue au CNR